maté

Les feuilles de maté servent à la préparation de la boisson nationale dans de nombreux pays d’Amérique du Sud et notamment en Argentine ou en Uruguay. Réputé pour ses vertus tonifiantes, le maté possède de nombreux bienfaits pour le corps comme l’amaigrissement.

La consommation des feuilles de maté est née au Paraguay avec les Indien Guarani et au Brésil avec les peuples indigènes. Ces derniers sont les tout premiers à avoir découvert cette plante, qui est selon eux, un cadeau des dieux. Il fut ensuite rapporté en Europe par un explorateur espagnol, et la boisson eut un succès majeur en Espagne. C’est à partir du XVIe siècle, lors de l’arrivée des missionnaires jésuites, qu’ils commencent à réellement cultiver et exploiter cette herbe aux propriétés médicinales, d’où le nom « thé des Jésuites ».

Le nom maté provient de l’espagnol et signifie « gourde » en lien avec le récipient, la calebasse, dans lequel se boit la boisson. On peut y ajouter du lait, du sucre ou du jus de citron. L’infusion se boit ensuite avec une paille métallique munie d’un filtre à son extrémité afin de ne pas avaler les feuilles séchées qui reposent au font. Le maté est devenu au fil des années un véritable stimulant se consommant au quotidien, plus consommé que le café ou le thé.

Le yerba maté est aussi cultivé en Inde à des fins médicinales comme pour le traitement des maux de tête des douleurs rhumatismales, de la dépression ou de la fatigue.

Le maté pousse sur un arbuste issu de la famille des aquifoliacées, pouvant atteindre jusqu’à 15 m de hauteurs. La plante produit aussi des petites fleurs blanches et des baies rouges, mais seules les feuilles peuvent être consommées après avoir été séchées. Il existe dorénavant d’immenses cultures de maté, mais cette plante peut encore se trouver à l’état sauvage notamment au bord des ruisseaux ou dans les forêts montagneuses entre 500 et 700m d’altitude. En culture l’arbre ne dépasse pas 4 à 8 m.

Les feuilles de maté contiennent 1% de caféine ce qui permet de stimuler l’activité cérébrale et de lutter contre la fatigue. Un pourcentage inférieur à celui du café mais supérieur au thé. Il est riche en vitamines A, B et C ainsi qu’en calcium et en magnésium. Le maté se consomme en infusion, pour un bon dosage mettez 4 à 5 feuilles de maté pour un litre d’eau. Prenez garde de ne pas dépasser 3 à 5 tasses en raison du taux de caféine.

Concernant ses bienfaits, le maté agi sur l’excès de graisse et favorise ainsi la perte de poids. Il est en effet constaté que les populations qui consomment le plus de maté ont un taux d’obésité très faible. Enfin, le maté facilite également la digestion, et peut servir d’antidouleur grâce à ses propriétés antioxydants.

Plus d’infos sur l’Argentine : http://www.argentina.travel/fr

5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *